Les Trois Vertus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Trois Vertus

Message par Erebe[MJ] le Lun 9 Jan - 13:23

La philosophie de La Lumière peut se résumer à trois enseignements, appelés les Trois Vertus. Ces vertus – respect, ténacité et compassion - sont chacune définie par un principe fondamental et une leçon.

La première vertu enseignée est le respect. Bien que La Lumière promeut l'éveil de soi et de l'univers en tant que buts, il est aussi demandé aux pratiquants de voir la connexion entre son prochain et l'univers. Détruire le bonheur d'une autre personne et endommager sa connexion avec l'univers ne sert pas le bien-être du monde, et donc le vôtre non plus. Les pratiquants de la Lumière ne sont, cependant, pas naïfs et savent que les jugements, conflits, guerres et souffrances sont inévitables ; mais ils font de leur mieux pour rendre l'univers meilleur en dépit de ces gênes.
Ténacité

La seconde vertu est la ténacité. L'adhésion a cette vertu est, de fait, une part importante de l'entraînement de la Lumière pour exclure les non-croyants, car la réelle dévotion à la philosophie requiert des années pour être acquise. Les jeunes acolytes perdent souvent de vue la signification réelle de la Lumière, et perdent espoir lorsqu'ils réalisent que la compréhension totale de la philosophie requiert une vie entière de sacrifice pour la servir. Le monde est bien plus large qu'une âme solitaire ; et bien que le monde puisse changer une âme en une journée, il faut beaucoup plus de temps pour changer le monde. C'est seulement au travers de la ténacité qu'un serviteur de la Ténacité peut espérer changer le monde. Si certains jeunes étudiants considèrent ceci comme une tâche impossible, d'autres sont galvanisés lorsqu'ils réalisent que, si l'on croit de tout son cœur l'existence d'une connexion entre sa personne et l'univers, l'un ne peut qu'affecter l'autre, peu importe sa taille. Influer sur le monde peut signifier enseigner et instiller l'espoir dans son prochain, ou encore rejoindre d'autres personnes ayant la même vision et travailler avec eux pour créer un changement encore plus grand.
Compassion

Lorsque les deux premières vertus sont maîtrisées, l'étudiant peut commencer l'apprentissage de la dernière : la compassion. Le lien entre sa propre personne et l'univers est fort, mais cela n'est qu'un lien isolé. Si un suivant de la Lumière en aide un autre, améliorant son bonheur, son lien avec l'univers se renforce. La joie que lui procure l'aide à son prochain le renforce, et renforce donc l'univers ; il peut donc agir sur l'univers de façon encore plus forte.

La compassion est certainement la vertu la plus puissante – et la plus dangereuse aussi. Si quelqu'un s'adonne à la compassion avec trop de ferveur, il risque d'aider alors que son aide n'est pas requise – ou même "voulue". Ce zèle peut aisément avoir pour effet de bloquer l'évolution ou le bonheur de beaucoup de gens. D'autres peuvent être désagréables dans leur aide et faire plus de mal que de bien par le biais de leurs actions, augmentant la souffrance et le mécontentement dans le monde. C'est la raison même pour laquelle la compassion est enseignée en dernier ; seuls les sages emplis de compassion sont à même de déterminer qui est réellement en besoin et qui peut évoluer par ses propres moyens.
avatar
Erebe[MJ]
Admin

Messages : 12
Date d'inscription : 02/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://de-jdr.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum